Homélie du dimanche 8 mars 2020

2ème dimanche de Carême